Artois Renaissant

Pour un moyen âge à tous les étages !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Artois Renaissant : programmes précédents

Aller en bas 
AuteurMessage
Floyd013
Membre fondateur
Membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 587
Village : Péronne, Artois
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Artois Renaissant : programmes précédents   Sam 29 Juil - 5:10

¤ I - Programme original : Pour un Comte de droit divin ¤
©Pluchon, Comte de Saint Pol

(Ce programme, volontairement extrême, est à l'origine de la création du parti Artois Renaissant. Dégrossi et rendu plus réaliste par la suite, il préfigurait déjà l'essence des valeurs médiévales qui font l'identité Artois Renaissant)

Citation :
Vous en avez marre des mièvreries du LYS, des salades des Patriciens et de la démagogie dégoulinante de bons sentiments de toutes les listes se présentant actuellement aux élections des comtés ?

Arrow ALORS VOUS ETES ICI CHEZ VOUS

SOUTENEZ LA LISTE "COMTE DE DROIT DIVIN"

Profitons de la plèbe inculte et enrichissons-nous. Faisons du Moyen-âge l'âge d'or de l'inégalité et de la tyrannie. Membres du LYS, passez votre chemin.


Arrow Déontologie

La liste "COMTE DE DROIT DIVIN" se compose exclusivement de membres sanguinaires, sans pitié et uniquement intéressés par leur profit personnel. Leur soif de pouvoir est sans limite, leur conscience réduite à un poids chiche, leur brutalité sans égale, leur narcissisme incomparable dans tout le pays.

Le comte est de droit divin, ses lois sont des édits qui par définition ne peuvent être remis en cause. Ses pouvoirs sont entiers et absolus.
Les membres du conseil lui servent de faire-valoir, profitant de ses largesses et participant allégrement à sa vie de débauché.


Arrow Programme

Les différents articles de ce programme ne sont pas négociables. Ils décrivent la société telle qu'elle devrait être pour faire le bonheur du Comte.


1. La politique : God bless the Count

Le Comte de droit divin règne sans partage sur le comté. Ce n'est pas une démocratie, et les petites gens ne rigolent pas tous les jours. Les nobles, si.
Le système d'élections est bien entendu supprimé, les maires sont des nobles nommés par le comte pour une période indéterminée et sont généralement choisi parmi les membres du conseil qui savent apprécier le peu de valeur de la vie humaine.


2. La société : affermir la lutte des classes par un système de castes cloisonnées

2.1 – Les serfs (niveau 0)

Les serfs sont les esclaves de la noblesse (cf. 2.4). De leur naissance à leur accession à la métairie, leur droit et leur devoir sont de servir les intérêts matériels du Comte de droit divin et de ses conseillers. La plupart des serfs sont affectés à des tâches de cueillette ou de pèche suivant leur résidence, et le produit de leur effort est intégralement reversé à la mairie. Les serfs peuvent travailler pour les métayers pour un salaire de 12 écus maximum, dont 8 seront reversés au Comté (cf. 3 – les impôts).
Tous leur biens appartiennent au Comté, qui dans sa grande générosité leur distribue un épi de maïs et 4 écus par jour pour se procurer les spiritueux vendus à la taverne, qui leur permettront d'oublier leur état de larve.

Tout serf mécontent sera pendu sans procès.

2.2 – Les fermiers (niveau 1)

Les fermiers sont des serfs qui se voient accorder le privilège de métairie. Leur ville de résidence leur met à disposition une parcelle de terrain qu'ils peuvent exploiter selon les directives de la mairie. Les fermiers ne sont pas propriétaires de leur terre et doivent s'acquitter d'une taxe de location par cycle de production (cf. 3 – les impôts). Tout contrevenant se verra confisquer ses biens et retournera à l'état de serf.

Toute production issue d'un terrain communale est automatiquement racheté par la mairie pour remise en vente sur le marché à un tarif fixé par le comté (voir 4 – production).

Pour les aider dans leur tâche, les métayers peuvent embaucher des ouvriers agricoles, serfs ou métayer. Les salaires accordés aux serfs ne pourront excéder 12 écus. Les salaires accordés aux autres métayers sont laissés à l'appréciation du demandeur qui devra cependant s'acquitter d'une taxe professionnelle de 6 écus à reverser à la mairie.

Les métayers sont vivement encouragés à ne pas embaucher de serfs qui sont par essence paresseux et peu recommandables. Tout métayer signataire de la charte "LYS go home", par laquelle il s'engage à ne jamais embaucher de niveau 0, se verra attribuer un privilège de deux écus à déduire de la taxe professionnelle, ainsi la bienveillance du Comte et la bénédiction du curé local.

Tout métayer mécontent sera écartelé après un simulacre de procès.

2.3 – La petite bourgeoisie (niveau 2)

La petite bourgeoisie rassemble les métayers avertis devenant propriétaires d'une échoppe. En échange ils doivent renoncer à leurs prétentions sur les terres communales.
Les bourgeois bénéficie d'un grand nombres de privilèges : propriété, maîtrise de leur production, libre commerce (soumis à condition, cf. 5 – le commerce).

Les bourgeois sont invités par le Comté à mépriser cordialement les métayers, et ignorer d'un coup de botte les malingres de la caste des serfs.

Les bourgeois mécontents peuvent occire un ou deux manants pour se remonter le moral.

2.4 – La noblesse (niveau 3 & 4)

L'accès à la noblesse (niveau 3) est réservé à l'entourage proche du comte. Elle n'est accordée qu'après un long processus de tests horribles consistant à prouver le manque total de compassion du candidat.
Les nobles ne payent pas d'impôts et peuvent se servir dans les caisses des mairies. Ils ne sont pas obligés de payer leurs achats.

Les nobles ne travaillent pas et sont toujours contents. En cas de légère contrariété, ils peuvent emprunter quelques miliciens au comte et piller leur village.

La noblesse de droit divin (niveau 4) n'est accessible qu'au comte. Il n'y a pas de limite au pouvoir du Comte. Vous pouvez l'appeler Majesté, Votre Grandeur, Maître ou encore Votre Magnificence.


3. La fiscalité : voler les pauvres pour donner aux riches

Le système d'impôts est défini par caste :

3.1 Les serfs

Les serfs sont des objets et ne sont pas concernés par les impôts. Les petits malins qui se font embaucher doivent cependant reverser les deux tiers de leur salaire à la mairie. Cet argent est laissé à la discrétion du maire pour par exemple rénover ses appartements ou acheter un nouveau cheval pour le haras de sa favorite.

3.2 Les métayers

Les métayer sont soumis à une taxe locative, à une taxe foncière, ainsi qu'à l'impôt sur les revenus. Les taxes sont cumulatives et fonction de l'espérance de gain lié à la parcelle.

Taxes locatives (par parcelle) :
- Maïs : 30 écus tous les 7 jours
- Potager : 10 écus tous les 5 jours
- Blé : 20 écus tous les 10 jours
- Cochon : 3 écus tous les 2 jours
- Mouton : 5 écus tous les 2 jours
- Vaches : 12 écus tous les 2 jours

Taxes foncières (pour la première parcelle)
- Culture : 10 écus tous les 15 jours
- Elevage : 15 écus tous les 15 jours

Taxes foncières (pour la deuxième parcelle)
- Culture : 20 écus tous les 15 jours
- Elevage : 25 écus tous les 15 jours

Impôt sur les revenus : 40 % des revenus quotidiens

3.3 Les bourgeois

Les bourgeois ont des impôts allégés car ils sentent moins mauvais que les castes inférieures.
Ils sont soumis à un impôt léger sur leurs revenus, un peu de TVA sur la matière première ainsi qu'à un racket raisonnable des miliciens.

Les bourgeois, c'est comme les cochons, ils paient 3 écus tous les deux jours pour que les miliciens ne cassent pas leur vitrine. Par milicien, bien sûr.

Impôts sur les revenus : 10% des revenus quotidiens.

3.4 La noblesse

La noblesse ne paie pas d'impôt. Elle en profite.

3.5 Collecte des impôts

La collecte des impôts se fait une fois par semaine après la grand'messe. Les habitants remettent leurs économies à l'être le plus haï du village, le percepteur.
Tout manquement au paiement des impôts entraîne des conséquences qui ne peuvent être décrites ici sans heurter le jeune public. En tout cas rien qui ne donne envie de recommencer.


4. Production : quelques idées volées plus tard par les marxistes

Toute production des serfs et des métayers est la propriété exclusive des mairies. Les marchandises des serfs sont confisquées, celles des métayers rachetées à des prix imposés par le comté. Pas cher en tout cas.

Rémunération des marchandises de base :
- Poisson : 0 écu
- Fruit : 0 écu
- Maïs : 3 écus
- Blé : 12 écus
- Légume : 10 écus
- Laine : 9 écus
- Peaux : 13 écus
- Carcasse de cochon : 15 écus
- Carcasse de vache : 29 écus
- Lait : 10 écus

La production des bourgeois est leur et, dans la grande mansuétude du Comte de droit divin, ils en font ce qu'ils veulent tant que le Comte ou l'un de ses conseiller n'en a pas besoin. A noter cependant que le commerce est soumis à condition (cf. 4 - commerce).


4. Le commerce : contrôle des flux et des matières premières

La régulation des biens de consommations est l'apanage exclusif du Comte et de ses conseillers. Cette régulation répond avant tout à des besoins de fiscalité ou de répression. Pour le bien-être des populations, on verra plus tard.

4.1 La foire du comté

La foire du Comté n'est accessible qu'à la noblesse. Elle est approvisionnée par les mairies suivant l'humeur du maire ou les desiderata du Comte. Il n'y a plus de taxe forfaitaire.
La foire du Comté est la manne spéculative des nobles qui s'ennuient et dont le loisir principal est de suivre les valeurs boursières des matières premières en faisant bien attention de vendre avant que la bulle n'explose.

4.2 Approvisionnement des marchés locaux

Vente de la mairie : ventes des matières premières produites par les serfs et les métayers. Les prix des matières premières sont fixés par les maires suivant l'état de leur finance.
Vente des joueurs : vente par les bourgeois et les nobles de matières transformées. Cette partie du marché n'est pas accessible aux serfs, parce qu'ils ont des poux et qu'à cette époque la peste ça ne pardonne pas.

4.3 Taxe sur le commerce

Cette taxe concerne les bourgeois désirant vendre leurs produits sur le marché local, et se monte à 10% du prix de la marchandise vendue.
Cette taxe est perçue directement par le Comte.

Tout bourgeois n'acquittant pas cette taxe ou surpris à spéculer (un des rares privilèges de la noblesse) se verra retirer sa franchise. Il le regrettera à loisir en cueillant des fruits pour des cacahuètes, tiens.


5. Les corvées : le travail, c'est la santé

Pour construire un beau palais au Comte, un système de corvée est mis en place. Les serfs doivent deux jours de corvée par semaine, les métayers un jour.
Un jour de corvée est rémunéré d'un quignon de pain sec et de quelques coups de bâtons.

Tout individu se dérobant à la corvée est enchaîné sur la place publique et livré à la foule, qui trouve là un exutoire à sa vie misérable, ce qui n'est pas très agréable.
La récidive est punie de mort, le prévenu aura la gorge tranchée.


6. Révolte & répression : "je suis venu, j'ai vu et je me suis cassé" (Brutus César)

6.1 Risques de révolte au sein des classes défavorisées

La politique obscurantiste et inhumaine du Comté défavorise de par le grand découragement qu'elle génère toute velléité de révolte au sein d'une population de serfs abrutie par la malnutrition et les travaux forcés. La stabilité des métayers repose quant à elle sur les mauvais traitements, les impôts excessifs et les brimades quotidiennes infligés par les miliciens municipaux.
Au cas improbable où s'élèverait la réincarnation de Spartacus ou de William Wallace, les engrenages de l'injustice de la Comté seraient mis en branle et alors là gare à ses fesses, les soldats du comtes ne sont pas connus pour leurs berceuses.

6.2 Corruption de la bourgeoisie

La bourgeoisie, qui est c'est bien connu assez proche de ses sous, ne peut s'y retrouver dans une rébellion stérile car vite étranglée par un manque de matière première. De toute façon, le boucher voisin dénoncerait rapidement tout manquement de son voisin forgeron à la mairie, la vie est dure que voulez-vous et les 50 écus de primes nourriront mes enfants pendant une lune. Notez que c'est aussi un bon moyen de se débarrasser d'un rival gênant.

6.3 Traîtrise dans la jet-set

Les nobles ne sont pas vraiment une menace pour le comte qui a bien prix soin de s'entourer d'imbéciles qui ne comprennent pas les mots de plus de 2 syllabes (et il y en a trois dans rébellion). De toute façon ils ont d'autres activités rigolotes, et n'ont pas le temps de faire de la politique et encore moins du social.

6.4 Comptez les Comtes

De temps en temps, le Comte se renverse tout seul, à son profit, histoire de faire croire à un peu de changement. En fait c'est surtout l'occasion de faire la fête et un grand feu de joie avec un village pris au hasard.


Question POURQUOI SOUTENIR LA LISTE "COMTE DE DROIT DIVIN" ?

Un programme rigoureux et clair
La longueur du poste le prouve, ce programme est solide et pertinent. Il se base sur des calculs savants pour permettre un système viable et inique au possible.

Un programme sans langue de bois
Tout les engagement pris dans ce programme seront tenus car ils satisfont à l'avidité de l'équipe dirigeante. Pas de mauvaise surprise !

Le Moyen-Âge à tous les étages
Enfin un programme qui réponds à toutes vos interrogations : oui nous vivons au Moyen-Âge et nous en sommes fiers !


Question COMMENT SOUTENIR LA LISTE "COMTE DE DROIT DIVIN" ?

Souscrivez aux bons "ABSOLUTE POWER" !
Pour la modique somme de 50 écus, devenez supporter d'une liste d'avenir et bénéficiez de privilèges incroyables une fois le pouvoir en place !

Adhérez aux milices municipales !
Vous avez des gros bras et un petit cerveau ? Vous aimez trucider les manants, égorger leurs femmes et violer leur bétail ? Alors la milice municipale est faite pour vous ! Epanouissez-vous dans le sang et les boyaux entourés de véritables compagnons de beuverie. Les plus balèzes pourront même être admis dans la prestigieuse armée personnelle du Comte qui vous permettra de perpétrer les plus viles crimes en toute impunité !

N.B. pour des raisons de sécurité, les noms des membres de la liste seront tenus secret jusqu'à la proclamation de la victoire. Ils sont assez couards en fait et attendent d'avoir assez de pouvoir pour écrabouiller ceux qui les critiquent avant de sortir de sous les jupes de leur mère.

_________________


Dernière édition par le Sam 29 Juil - 14:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arplu.free.fr
Floyd013
Membre fondateur
Membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 587
Village : Péronne, Artois
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Artois Renaissant : programmes précédents   Sam 29 Juil - 5:24

¤ II - Programme octobre 1453 ¤
©AR#1


Voir les rubriques suivantes sur http://arplu.free.fr :
> Déontologie
> Sept bonnes raisons...

> La société
> L'économie & les finances
> La justice
> Les milices & l'armée


Dernière édition par le Sam 29 Juil - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arplu.free.fr
Floyd013
Membre fondateur
Membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 587
Village : Péronne, Artois
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Artois Renaissant : programmes précédents   Sam 29 Juil - 5:25

¤ III - Programme décembre 1453 ¤
©AR#2


Citation :
Artésiennes, Artésiens ! Vous trouverez ci-dessous les grandes lignes (illustrées) du programme d'Artois Renaissant, la liste qui vous fait remonter le temps !

Vous trouverez des informations complémentaires sur notre site web : http://arplu.free.fr/ (pas encore tout à fait à jour mais ça ne saurait tarder).




Artois Renaissant



Pour un moyen age à tous les étages !
Parce que nous sommes convaincus que le peuple laissé à lui-même ne saurait engendrer que mollesse et permissivité, Artois Renaissant entend restaurer un brin de féodalité en Artois...
En 1453, les démocrates sont démodés ! (bouh, le LYS)


Un beau logo, un grand slogan, votez Artois Renaissant !


Pour davantage de vie dans les villages
Parce que le village médiéval détient son pouvoir de sa puissance commerciale, les villageois doivent s’organiser en guildes et corporations pour se faire reconnaître au niveau local et se faire entendre auprès du Comté. Pour les gueux, il reste toujours les équipes de soules.
Vous aussi, devenez un acteur de votre village : rejoignez vos guildes !


La guilde du maïs, une guilde qu'elle est drôlement bien.


Pour des Maires responsables
Le maire représente son village auprès du Comté, outre l'aptitude à gérer un village, son principal défi sera de faire la part des choses entre les intérêts des électeurs, membres de puissantes guildes, et les dispositifs économiques et répressifs mis en place par le Comté.
Le Maire est prioritaire lors des séances hebdomadaires de soin des écrouelles.


Et en plus, c'est la classe pour les gonzesses.


Pour un brigandage utile et maîtrisé
Parce qu’on ne doit pas cracher sur les petits profits, Artois Renaissant souhaite mettre en place une Guilde des Voleurs agissant pour le Comté (notamment en dépouillant les marchands étrangers non déclarés). Evidemment, ceux qui refuseront de rejoindre la Guilde des Voleurs (dont le chef, anonyme, siègera au Conseil d'Artois) seront pourchassés sans relâche par les polices artésiennes.
Refuser la protection du Comte, ça doit avoir un prix !


Elleurc reconverti ?


Pour Dieu et le Comte
Artois Renaissant défend les valeurs de l’Eglise aristotélicienne (si si), et ne conçoit pas de pouvoir hors de la bénédiction divine. Pour cela, un soin particulier sera porté à l'accueil du clergé artésien, dont l'Archevêque sera régulièrement reçu au Conseil d'Artois.
En fait, Artois Renaissant aime bien le concept de droit divin.


Pluchon est Amour.


Pour des relations extérieures à la hauteur de l'Artois
Afin de parer à d'éventuelles velléités d'agressions extérieures, le Comté doit prendre soin de s'entourer d'une horde de diplomates assoiffés de traités d'assistance militaire ; une poignée de stratèges sera chargée de finaliser une bonne fois pour toute l’organisation de l’Ost artésien. Pro artésien convaincu, le Comte aura à coeur de faire entendre la voix de l'Artois auprès de notre voisin champenois, lequel se fait de plus en plus gênant.
Les frustrations d’une Compiègne annexée ne seront bientôt plus qu'un mauvais souvenir.


L'avenir : l'archidocièse de Reims, c'est Reims.


Pour une élite du Royaume
Des gens instruits et qui ne sentent pas trop le fumier, c’est classe. Une portion substantielle des revenus du Comté sera donc consacrée au développement intellectuel des étudiants de la région. Que l'Artois accueille la plus prestigieuse Université du Royaume, ce serait drôlement prestigieux.
Certains disent qu’Artois Renaissant est snob. Ils ont raison.


Le recteur est top.


Faites connaissance avec les meilleurs citoyens d'Artois, mais aussi avec les pires !
Désireux d’occuper le bourreau d’Artois et d'encourager les saines fêtes populaires comme des bastonnades ou des lynchages sur la place publique, Artois Renaissant entend mettre sur pied et rendre public un registre des citoyens à honnir. Radins authentiques, brigands indépendants, repris de justice et spéculateurs notoires auront ainsi l'honneur d'être publiquement reconnus pour leur méfaits, et d'être ainsi traités comme il se doit par le bon peuple. Ce registre s'appuiera bien entendu sur des faits avérés, et les auteurs des punitions populaires les plus rigolotes seront récompensés. Gardez vos tomates "Barda" périmées !
Un peuple bien informé, c'est un peuple qui a de bonnes idées.


Comme le bourreau d'Artois,
Soutenez Artois Renaissant !




Toujours pas convaincus ?

Damned. Allez élever un pinguin.

_________________


Dernière édition par le Sam 29 Juil - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arplu.free.fr
Floyd013
Membre fondateur
Membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 587
Village : Péronne, Artois
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Artois Renaissant : programmes précédents   Sam 29 Juil - 5:25

¤ IV - Programme juin 1454 ¤
Instauration des villes franches dans un Artois aristotélicien, royaliste et médiéval
©AR#3


Citation :
Mes amis,

Dans les prochains jours, un ou plusieurs listiers AR s'adresseront aux Artésiens dans chaque village pour présenter le projet Artois Renaissant à l'occasion des élections comtales de juin 1454.

Dans très exactement sept jours, le Conseil d'Artois sera renouvellé pour deux mois. Le Conseil d'Artois est l'institution élue qui, sous l'autorité du Roy, dirige le Comté d'Artois, l'autorité locale étant confiée aux bourgmestres.

Pour l'élection du Conseil de juin et juillet 1454, trois partis artésiens sont en lice.

Vous la savez probablement, de nombreux habitants de Péronne, à l'initiative de Mendoza de Soissons (inspiré par l'expérience de Calais), se sont exprimés en faveur d'une Péronne-franche.
Devant le refus du Conseil actuel d'accéder à cette requête populaire, nous avons décidé de prendre l'avenir de l'Artois, et ce faisant celui de ses villages, en main, en remettant à flots le le vaisseau Artois Renaissant pour porter le projet des villages-francs à la tête de la région.

Faire des villages d'Artois des villages aussi affranchis que possible de l'autorité comtale est donc au centre du programme d'Artois Renaissant. Pour autant, nous ne comptons pas nous y prendre n'importe comment pour mener ce projet à bien.
En premier lieu, il convient de s'assurer que les villages, bien qu'autonomes, restent unis dans un Artois fort, garant de la stabilité de la région.
En outre, les valeurs médiévales d'Artois Renaissant sont plus que jamais à l'ordre du jour, car l'autonomie des villages artésiens ne doit en rien signifier le reniement des valeurs aristotéliciennes ou le rejet de l'autorité de nostre Roy, le bien-aimé Lévan III.



Voici comment nous voyons l'organisation d'un Artois uni autour de six villages-francs :
Citation :

Une justice de classe en deux temps mais à une seule vitesse

Certaines affaires relèvent de l'autorité des villages, lesquels sont libres d'adopter leur propre législation pour les affaires ne dépassant pas le cadre de leur territoire.
A l'inverse, les dossiers relatifs à la sécurité économique, militaire ou politique de l'Artois seront instruits pas le Procureur régional sur la base du code législatif artésien.

En l'absence de législation au niveau local, c'est le dLCA (de Legibus et Consuetudinis Artesiae, ie le code juridique artésien) qui fait foi, même pour les procédures initiées par les villages.

Dans tous les cas, le jugement est rendu par le Comté, avec l'obligation pour le juge de rendre sa sentence sur la base de la législation concernée et des éléments avancés par le procureur, c'est à dire la législation du village si le procès est déclenché par un village disposant de lois, ou sur la base du dLCA sinon.

Une économie inter-villages accrue, et facilitée par le Comté
Une mairie ne peut se passer complètement de relations économiques avec le Comté, que ce soit pour écouler certains stocks dont les autres villages ne sont pas preneurs, ou pour approvisionner les villages en marchandises (minerai de fer) ou bestiaux dont seul le Comté dispose.
On peut même considérer que le CaC est le mieux placé pour faciliter les échanges entre les villages, car le recours à la Foire du Comté permet de commercer sans avoir à mandater des marchands.

Pour autant, le Comté n'est pas indispendable pour tous les échanges entre villages, libre aux bourgmestres d'opter pour le mode de commerce qu'ils préfèrent.

La Sécurité : donnant, donnant (ni repris ni échangé)
Comme pour l'économie, les villages ont besoin de l'appui militaire du Comté pour assurer leur propre sécurité. On peut envisager deux systèmes alternatifs :
1] le Comté monnaye sa protection aux villages. Les villages versent une taxe au Comté, en échange de quoi un nombre préféfini de soldats, éventuellement fonction du montant de la taxe, est attribué à la défense de la mairie pour la période considérée.
2] le Comté défend les villages de manière uniforme en temps normal, et en privilégiant un village si celui-ci est menacé. En échange, les villages s'engagent à prêter main forte au Comté en cas de besoin, en envoyant leurs citoyens combattre sous la bannière de l'Artois.

Il va sans dire que la première option est la plus intéressante, mais ce choix sera soumis au Conseil d'Artois.

Une structure politique qui donne davantage de pouvoir aux villages

Fonctionnement
Les bourgmestres siègent à huis clos au Conseil des bourgmestres, qui fonctionne comme un parlement.
Dans ce Conseil, les bourgmestres tentent (au besoin) d'harmoniser leurs politiques. De plus, ils y évoquent la politique comtale et s'assurent que celle-ci correspond à leurs attentes.

En cas de désaccord avec le Conseil comtal, le Conseil des bourgmestres émet un avis que le Comté est libre de suivre.. ou non. En cas de non prise en compte de l'avis par le Conseil comtal et si les bourgmestres jugent la question cruciale, ils peuvent toujours tenter de convaincre leurs administrés de se révolter contre le Comte, après tout ce sont eux les mieux placés pour initier ce type de mouvement.
Naturellement, la participation de la population des villages à la révolte ne sera pas automatique, ce qui laisse un peu de marge de manoeuvre au Conseil comtal.


L'unité de l'Artois

L'unité des villages au sein du Comté est assurée par :
- le sentiment d'appartenance à l'Artois, lié à la culture et aux différents événements historiques qui ont marqué le Comté et ses villages depuis leur fondation. Depuis toujours, il y a ceux qui se sentent artésiens et ceux pour qui c'est moins évident. Ces derniers quittent habituellement le Comté d'eux-même, et leur nombre est suffisament faible pour ne pas remettre en cause l'unité de l'Artois.

Plus généralement, l'appartenance d'un village à l'Artois est celle de l'ensemble de sa population, ou à défaut de sa majorité. Un bourgmestre ne saurait décréter l'affranchissement total de son village à l'Artois de sa seule volonté, c'est-à-dire sans l'appui de la majorité de la population de son village.
- le fait que les villages, même autonomes, dépendent du Comté notamment pour leur approvisionnement en minerai de fer, la liquidité de leur économie, et leur sécurité.
Un village qui déciderait de s'affranchir totalement de l'Artois s'exposerait à des difficultés décisives.
- les relations entre les villages au sein du Conseil des bourgmestres.
Si un village décide de quitter l'Artois pour être rattaché à un autre duché (car, nous l'avons vu, un village ne peut vivre sans l'appui économique et militaire d'un duché), les autres bourgmestres peuvent ou non s'y opposer, éventuellement par la force.

[HRP] Pour aller plus loin : propositions relatives au RP

Les batailles

En l'absence de possibilités In Game - dans le jeu - de déclencher des batailles entre deux duchés, entre un village artésien et le Comté, ou même entre deux villages artésiens, Henri LeDiable a élaboré, selon le principe des jeux de plateau, des règles de combat RP qui ont fait leurs preuves lors de la Guerre des Trente, qui s'est déroulée il y a quelques temps en les Angloys et l'Artois.
Ces règles ont été complétées par Zoko33, et permettront dans un futur proche de régler par la force la plupart des conflits éventuels entre les villages artésiens d'un part, et entre ces villages et le Comté d'Artois d'autre part.
Ainsi, on peut très bien imaginer qu'un village qui déciderait de quitter l'Artois doive affronter un autre village qui refuserait cette décision.
Dans ce cas, l'issue de la bataille déciderait de la séparation du village d'avec l'Artois, ou non.


Le RP dans les halles

De même, et ceci ne concerne que les joueurs qui participent sur le forum, un ensemble de règles de RolePlay (RP) est proposé par Mendoza, pour mettre fin aux incohérences qui pourissent régulièrement les tentatives de RP lancées par des joueurs. La discussion relative à ces règles de RP (généralisables à tout l'Artois) est consultable ici.
La liste Artois Renaissant est favorable à la mise en place de ces règles, garantes d'une montée en puissance et en qualité du RP en Artois.

Les villages-francs : oui, mais pas n'importe comment
Si les membres de la liste Artois Renaissants s'impliquent dans la mise en place des villages-francs en Artois, ce n'est pas pour renier les valeurs qui font leur identité.

L'ensemble des positions Artois Renaissant demeurent d'actualité avec ce nouveau projet, en particulier dans les domaines suivants :
- l'organisation de la société artésienne en classes peu perméables, car 'gueux' ne rime pas avec 'noble' (il faut être gueux pour ignorer les subtilités de la rime, bouh)
- une justice définitivement musclée, révoltes réprimées dans le sang et hérésie destinée au bûcher à l'appui
- le droit divin, parce qu'on ne plaisante pas avec les préceptes aristotéliciens, surtout lorsqu'ils justifient le pouvoir d'un Comte de poigne
- une armée efficace, car l'Artois n'a pas pour coutume de plier sous les provocations de ses voisins, lesquels préfèrent s'en abstenir depuis la prise de Reims par nos glorieux soldats
- un soutien indéfectible au Roy Lévan III, par tradition autant que par conviction
- une vision toujours aussi médiévale, parce qu'en 1454 les démocrates ne valent pas mieux que les phookaïstes

Mes amis, vous pouvez voter dès maintenant pour l'élection comtale
([Comté=>Comté (Château)=>L'élection du conseil=>Voter]).
Votre soutien est indispensable à la mise en place des villages-francs en Artois. Si vous êtes en faveur de ce projet, c'est pour l'Artois Renaissant qu'il faut voter.

[quote="Pluchon73"]Toujours pas convaincu ?
Damned, allez élever un pingouin !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arplu.free.fr
Selee
Grand Chancelier
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 582
Village : Artois / Azincourt
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Artois Renaissant : programmes précédents   Mar 7 Aoû - 20:49

¤ V - Programme aout 1454 ¤
©AR#4


Citation :
¤¤¤ Programme Artois Renaissant (AR#4) - août 1454 ¤¤¤
Un Artois souverain pour un ambitieux destin


Un beau logo, un beau slogan : votez Artois Renaissant !


¤¤ La version intégrale du programme AR#4 est disponible ici ¤¤

¤¤ Qui sommes-nous et que voulons-nous ? ¤¤

Artésiens convaincus et partisans d'une véritable société féodale en Artois, nous oeuvrons depuis près d'un an dans ce but pendant que nos opposants politiques remuent mollement une poignée de mythes ridicules et décadents tels que « l’égalité » ou « la paix ».


Les CharlesMauriceDeT., on a déjà donné.

La vision d’Artois Renaissant, c’est un pouvoir fort (le Comte et sa cour) appuyé par une armée puissante (on ne fait pas de victoire sans casser des os), une société de classe (il faut vivre avec son temps), une foi sans bornes en les enseignements d’Aristote (on n'écrit rien de bon depuis), et puis bien sûr une haine farouche envers ces fourbes de Champenois !

¤¤¤

I. Economie : pour la remise à flots rapide de l'économie artésienne

Une situation critique
La situation est telle actuellement que l’Artois ne peut se contenter d’une armée forte pour assurer sa souveraineté sur ses propres terres : les écus étant le nerf de la bataille, l’Artois doit renflouer ses caisses au plus vite avant de succomber à l’attaque d’un quelconque duché voisin.
Agacés par ce désastre, le Comte et ses copains se fixent comme principal objectif économique pour les deux mois à venir la remise à flots des finances de l’Artois.

Ce que nous allons faire : http://arplu.free.fr/economie.html

¤¤¤

II. Justice : coutume, droit local et feux de joie

II.1. Justice : L'Esprit de la Loi
Dieu, souhaitant probablement rigoler un bon coup ce jour là, a confié au Comte toute latitude pour rendre la justice sur son territoire (cf. la religion). Le Comte, soucieux de plaire au Tout Puissant, se débrouille néanmoins pour que sa justice soit conforme aux commandements divins et, autant que possible, rigolote.

Pour les affaires courantes, il place une parcelle de son pouvoir entre les main du Juge, chargé de trancher les litiges et éventuellement quelques têtes, lorsque le bourreau a des états d’âme. La règle est la suivante : en matière de droit artésien, ce qui est écrit prévaut, et ce qui n’est point écrit est coutumier.

Soucieux de soulager son Procureur, le Comte laisse les villages libres d’adopter leurs propres lois pour les affaires ne dépassant pas leurs attributions. Le bourgmestre rend donc la justice de son village assis sous un grand chêne séculaire non fourni par le comté. Enfin en pratique il joue surtout le rôle de procureur, car seul le Juge d’Artois, par délégation du Comte, est habilité à rendre des verdicts, non mais sans blague.

II.2. Les Tables de la Loi : http://arplu.free.fr/justice.html

¤¤¤

III. Armées et forces du guet : Pour une Armée et des forces du Guet organisées et efficaces

Plus de détails ici

III.1. Rôle et organisation de l'Armée
L'armée artésienne est garante du respect de la souveraineté du Comte sur ses terres. Hiérarchisée, bien équipée et composée de nombreux et vaillants soldats, elle n'a pas froid aux yeux (ni ailleurs).
L'état major est constitué du Comte, du Capitaine, du Connétable et du Prévôt des maréchaux. On distingue deux catégories de soldats : les soldats de réserve et les soldats de métier.

III.2. La sécurité en Artois
Garant de la sécurité du village, le Lieutenant du Guet de se doit d'avertir l’Etat major et le bourgmestre de toute menace sérieuse planant sur la sécurité de son village. Au besoin, il s’entoure de quelques hommes triés sur le volet : les hommes du Guet.

III.2.2 La Milice
Outre le lieutenant, le maire recrute et rémunère chaque jour une milice pour sécuriser sa ville. L'effectif de la milice est augmenté d'une partie des soldats de réserve du jour.

III.3. Les rentes de l’Armée et du Guet, c’est fini !
Les objectifs économiques et d’efficacité que se fixent les membres de la liste Artois Renaissant imposent quelques changements. Dorénavant, les hommes (et femmes) du Guet et les soldats de métiers seront rémunérés sur la base de missions. Plusieurs équipes seront constituées afin que chacun puisse se consacrer de concert à la bonne tenue de ses champs, à la beuverie et à la défense du territoire.

¤¤¤

IV. Relations extérieures : les bons, la brute et les puissants

Plus de détails ici

IV.1. Diplomatie
En pratique, le Comte cherche à maintenir l’Alliance du Nord avec la Normandie et les Flandres, alliance qui a au moins le mérite d’exister. Il souhaite ensuite, à titre préventif, développer des relations diplomatiques et militaires appuyées avec la Bourgogne et l’Orléanais, allez savoir pourquoi.

Le Comte s’astreint à quelques efforts diplomatiques en direction des institutions du Royaume, bien qu’il préférât traîter directement avec le Roy. Il souhaite se rapprocher de l’Eglise de Rome pour organiser le pouvoir du clergé en Artois et assainir les relations avec la Hérauderie royale. Par tradition autant que par conviction, il est fidèle au Roy de France Lévan III et le soutiendra aussi longtemps qu’il n’aura pas une bonne raison de reprendre son allégeance.

IV.2. Guerre et paix
Le Comte, en tant que garant de la sécurité de la Région, peut intervenir à l'extérieur de ses frontières pour étouffer une menace, réelle ou non. En l’absence de conflit armé, on parle de paix, même si la proximité de la Champagne rend décidément ce concept un peu fragile.

¤¤¤

V. Religion : en dehors de l'Eglise aristotélicienne, point de salut

Plus de détails ici

Quoi qu’essaient nous faire croire un ramassis d’ignares qui s’imaginent vouloir s’affranchir de l’Eglise, notre société moderne repose sur les enseignements éclairés d’Aristote, qui les tient quasiment de Dieu lui-même. Ainsi, l’Artois, terre aristotélicienne par excellence, est gouverné par le Comte et son Conseil, selon les vœux du Divin.

Le Comte, l’Artois et l’Eglise
Le Comte reçoit au début de son office la bénédiction de l’Évêque pour que le Divin accompagne le Conseil dans ses travaux. Un membre de l’Eglise aristotélicienne, l’Évêque ou un curé, est invité à rejoindre le Conseil afin de l’éclairer des lumières de l’Eglise.


Un Comte sacré, c'est un Comte drôlement inspiré

La religion aristotélicienne est reconnue unique religion d’Artois et le développement de quelconque secte entraînera de longs et douloureux procès à l’issue courrue d’avance (le bûcher apporte un confort appréciable en hiver).

¤¤¤

VI. Festivités : les vertus d’un bon bain de boue

Elle semble bien loin, la grande fête de Noël organisée par le conseil sous l'égide du Comte Pluchon... Et pourtant quel succès ! Puisqu'il est encore un peu tôt pour célébrer Aristote, ce sont les joies de l'été que nous vous proposons de fêter dans tout l'Artois.


A défaut de pain, le bon peuple ne crache pas sur les jeux

Cette fête fera rayonner la culture artésienne dans le Royaume entier. Aux invités de choisir de taper sur leurs rivaux préférés pendant joutes, corps à corps et rencontres de soule, de conter fleurette à leur dulcinée sous le chant des ménestrels et à Pluchon d'essayer d'écouler ses stocks de maïs invendus. La grande fête de l'été en Artois, ce sera trois semaines de jeux et de beuveries, dans une ambiance culturelle édifiante, va sans dire.

¤¤¤

¤¤ Pourquoi et comment voter AR#4 ? ¤¤

Sept bonnes raisons de choisir la liste "Artois Renaissant"
¤ Un programme rigoureux et clair
¤ Un programme sans langue de bois
¤ Un programme anticonformiste
¤ Une équipe soudée
¤ Une équipe compétente
¤ Une équipe passionnée
et enfin...
¤ Le Moyen-Âge à tous les étages

Citation :
Toujours pas convaincus ? Damned. Allez élever un pingouin.

Le scrutin est ouvert jusqu’au mardi 8 août 1454.
Si vous êtes au minimum métayer (niveau 1), vous pouvez voter pour l’une des trois listes et vous engager ainsi pour que le Comté soit dirigé d’une main de fer pendant les deux prochains mois.

Comment voter ?

Comté => Comté (image du Château) => l’élection du conseil => voter pour cette liste

Ou en suitant le lien suivant une fois connecté(e) : et hop !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selee
Grand Chancelier
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 582
Village : Artois / Azincourt
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Artois Renaissant : programmes précédents   Mar 7 Aoû - 20:51

¤ VI - Programme octobre 1454 ¤
©AR#5


Citation :
Elections comtales – octobre 1452
Artois Renaissant : plus qu’un parti, un vrai projet de société !


(¯`•._(¯`•._ (¯`•._‡ ¤ ___________________________________________ ¤ ‡_.•´¯)_.•´¯)_.•´¯)


Composition de la liste

Pluchon73, Comte de Saint Pol, maire de Péronne,
Luzifer, Comte de Ponthieu, Commissaire au Commerce,
Greebo, Bailli
Krocodile, Comte de Noyon, Commissaire aux Mines,
Selee, maire d’Azincourt
Mendoza, Baron de Soissons
Magv3,
Gollum1963, maire de Cambrai
Kettycaramba,
Groland, Vicomte de Bouvines,
Niria, maire d’Arras,
Lafronde


(¯`•._(¯`•._ (¯`•._‡ ¤ ___________________________________________ ¤ ‡_.•´¯)_.•´¯)_.•´¯)


Pourquoi nous ne présenterons pas de programme à proprement parler !

Les programmes des élections comtales, s’ils forment un excellent exercice de style, finissent le plus souvent aux oubliettes dès le déchaînement des urnes terminé. Y a-t-il en Artois un seul parti qui peut se vanter d’avoir réalisé ne serait-ce que le dixième de ce qu’il présentait ? Non ! Même un parti comme Artois Renaissant dont les convictions sont pourtant fortes.

Un programme, ce ne devrait pas être cette série de solutions que l’on voit fleurir, détaillées par rubriques ou par ordre alphabétique, entraînant débats et querelles certes animées et (parfois) constructives. Un programme, ce ne devrait pas être cet étalage d’idées pleines d’ambition, parfois de naïveté, mais dont la finalité reste quasi systématiquement inexistante.

Un programme, c’est ce qui devrait se construire dans les premiers jours des mandats des Conseils élus. C’est ce qui devrait ressortir de la réunion de personnes d’esprits différents mais dont l’aspiration est commune : servir l’Artois.

A cette recherche de vérité s’ajoute l’inconnue de la révolution proposée bientôt par notre Roy. Si les rumeurs des plus plausibles aux plus folles circulent sur le sujet, nul ne peut se targuer d’en connaître les conséquences sur les projets de chacun. Il faudra du temps pour analyser, il faudra du temps pour assimiler. Qui sait alors si les solutions d’aujourd’hui seront encore valables ?

Nous vous présentons donc ce jour notre ligne de conduite. N’y cherchez nul schéma ni réponse. Que nous soyons conseillers ou habitants d’Artois, nous prenons parole pour défendre un idéal, qui se décline sur tous les niveaux de notre société.


(¯`•._(¯`•._ (¯`•._‡ ¤ ___________________________________________ ¤ ‡_.•´¯)_.•´¯)_.•´¯)


Nous défendons un modèle politique : le Droit Divin

Les démocraties antiques ont montré leurs faiblesses, les provinces féodales aussi. Aujourd'hui, regroupons-nous autour de pôles de pouvoir forts :
- le Roy, à Paris, envers qui l'Artois sera toujours fidèle, garant de nos principes et protecteur de nos frontières,
- le Comte, à Arras, guide d'un peuple fier et gardien d'une unité inaltérable,
- la Religion Aristotélicienne, unique et vraie, pouvoir spirituel base de nos croyances et de nos valeurs

C'est Dieu qui accorde au Roy et au Comte la Sagesse et la Bienveillance qui doivent caractériser leur charge. Par cette reconnaissance divine, leurs actions sont légitimes et ne peuvent être remises en questions.


Pour un Comte de Droit Divin !


Nous défendons une société de classe

Une place pour chacun, chacun à sa place ! Pour bien fonctionner, notre société à besoin de ses nobles comme de ses gueux. Nous ne prônons pas une évolution organisée et paternaliste des plus pauvres, les Justes et les Forts se construiront dans le travail et s’élèveront par leurs efforts.


Nous défendons une économie de rigueur et des villages responsables

Nos villages arrivent aujourd’hui à développer des économies saines avec une aide minime du comté, c’est le signe d’un retour progressif à une nouvelle maturité économique.
Nous voulons poursuivre dans cette voie de décentralisation du pôle financier comtal, décentralisation qui a prouvé son efficacité à renflouer progressivement les caisses sans mettre en danger les développements locaux.

Nous défendons un Artois fort

Dans un contexte diplomatique très changeant, c’est au quotidien que notre comté doit se faire sa place. L’Alliance du Nord est moribonde, la Pairie aux mains de personnages douteux préférant réécrire l’histoire passée plutôt que construire un avenir pour le Royaume. Les alliances se font et se défont aux rythmes des intérêts économiques qui ferment les frontières et remplissent les tribunaux. Refusant la vanité de traités pompeux et traîtres, nous préférons un Artois maître de sa destinée et bâtisseur de rlations de confiance, basées sur des idéaux communs.


Nous défendons la Foi Aristotélicienne et ses valeurs

Le Bien
Le pouvoir ne peut être source de profit personnel. La seule récompense des puissants est le bonheur de son peuple.

La Vertu
La corruption n'a pas sa place dans le coeur des dirigeants. Noblesse et grandeurs d'âme sont sources bienfaisantes.

La Tempérance
Le bon sens prime sur la rigueur. Châtiment et récompense sont à distribuer avec modération.

La Justice
Punition du méchant doit être dissuasive sans être pervertie. Traîtrise et noirceur de l'âme seront pourchassées, mais l'innocent ne sera pas condamné.

L'Intempérance et le Plaisir
Sagesse ne saurait fleurir sans divertissement, seul le fol ne sait point s'amuser.

L'Amitié
L'amour de son prochain transforme le conflit en idée nouvelle. Le sourire de l'autre ouvre nos coeurs.
(spéciale dédicace à Tane et aux bisounours dans leur ensemble ^^)

Le Septième Truc
Loyauté et Dévouement transcendent nos actions. Pureté des sentiments porte la Raison vers sa grandeur.


(¯`•._(¯`•._ (¯`•._‡ ¤ ___________________________________________ ¤ ‡_.•´¯)_.•´¯)_.•´¯)


Voyons Beau. Voyons Grand.
Pensons Différent.
Votons Artois Renaissant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selee
Grand Chancelier
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 582
Village : Artois / Azincourt
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Artois Renaissant : programmes précédents   Mar 7 Aoû - 20:55

¤ VII - Programme Décembre 1452 ¤
©AR#6


Citation :
Elections comtales – Décembre 1452
¤¤¤ Programme Artois Renaissant (AR#6) ¤¤¤
C’est Beau ! C’est Grand !! C’est Différent !!!




¤¤ Qui sommes-nous ¤¤















I. Economie : Pour une trésorie Artésienne renflouer et remontante

- Pour continuer la remise à flots de l’économie du comté
- Améliorer les échanges entre les différentes mairies, ceci afin de privilégier la production locale et d’éviter les imports qui déstabilisent l’économie artésienne.
- L’Alençon parle de créer une « communauté des maires » qui favorisera les échanges commerciaux entre les villes de tout le royaume et les différents CAC. Une telle initiative ne peut être qu’encouragée pour le meilleur de l’Artois.
- Renforcement économique avec la Bourgogne pour consolider notre économie.
- Recherche de nouveaux marchés dans l’optique d’une exportation des matières premières de notre comté.
- Favoriser de nouvelle alliance économique avec d’autres duchés ou comtés. Ceci afin de ne pas dépendre d’un duché ou comté.
- Maintenir l’optimisation des mines effectuer par le Cam ceci afin de fournir le plus d’emplois possible aux vagabonds de notre comté.


II. Justice : Une justice partial

- Création d'un cabinet judiciaire réunissant les pros du domaine juridique pour apporter un avis consultatif sur les jugements en cours ou déjà passés. Il sera chargé de rédiger en relation avec le procureur et le juge un tutorat à la charge des futurs procureurs, maires et juges artésiens pour leur expliquer comment mettre en accusation, mener un procès et rendre un jugement dans les règles de l'art. C'est à dire de manière à ce qu'il ne soit pas cassé en Cours d'appel.
- Le comté pourrait également faire appel à ce cabinet pour aller défendre des artésiens ou le comté en cours d'appel dans le cas de procès importants.


III. Armées et forces du guet : Pour une Armée et des forces du Guet organisées et efficaces

- Pour une Armée et des forces du Guet fortes, organisées et efficaces.
- Organiser de grandes manœuvres AVEC nos alliés militaires afin de pouvoir travailler efficacement les uns avec les autres. Ces manœuvres serviront d’une part aux Etats Majors de mieux se connaître, et d’autre part aux soldats de mieux maîtriser les nouvelles possibilités IG (corps d’armes, lance …).
- Relancer la motivation et le rp dans les troupes Artésiennes en organisant des tournois et des rencontres militaires inter-casernes ...
- Nouveau paiement des soldes pour les soldats en manœuvre.


IV. Relations extérieures : La diplomatie est une affaire Artésienne

- Maintien de l’Alliance du nord et clarifier la situation.
- Amélioration des accords d’entente avec la Bourgogne.
- Développement de nouvelles alliances.


V. Religion : l'Eglise aristotélicienne, Religion Artésienne

- Assurer un prêtre pour chaque ville Artésienne, Pour que chaque ville ait un homme d’église en ses murs.
- Nommer un représentant en tant qu’ambassadeur De l’Artois à Rome.
- Une collaboration judiciaire entre les officialités des 2 évêchés et le juge d'Artois.
- La religion Aristotélicienne est la seule et unique religion reconnue par le comté.

VI. Festivités : Les vertus d’un bon bain de boue et des tournois à coup de poissons

- Relancer le championnat de soule.
- Réédition du Noël 1453
- Culture : poésie, fables, contes, Histoire de notre Comté ?
- Jeux sur la gargote : tels que les Loups Garous.
- Fêtes, banquets, bals ... Chaque ville pourrait inviter à tour de rôle tout l'Artois, avec l'aide du conseil.


Comment et quand voter ?

Le scrutin est ouvert jusqu’au mardi 5 Décembre 1454.
Si vous êtes au minimum métayer (niveau 1), vous pouvez voter pour l’une des quatre listes et vous engager ainsi pour que le Comté soit dirigé d’une main de fer pendant les deux prochains mois.

Comté => Comté (image du Château) => l’élection du conseil => voter pour cette liste

Ou en cliquant sur le lien suivant une fois connecté(e) : et hop ! => Voter

Voyons Beau. Voyons Grand.
Pensons Différent.
Votons Artois Renaissant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selee
Grand Chancelier
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 582
Village : Artois / Azincourt
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Artois Renaissant : programmes précédents   Mar 7 Aoû - 21:27

¤ VIII - Programme Février 1453 ¤
©AR#7


Citation :
Artois Renaissant : plus qu'un simple parti, un vrai projet de société

Fidèle à son engagement, Artois Renaissant entend mener notre fier comté vers un régime féodal éclairé !

Arrow pour un pouvoir central fort,
Arrow pour une Noblesse et un Clergé Aristotélicien privilégiés,
Arrow pour des communautés locales responsabilisées au développement du Comté,
Arrow pour une diplomatie remise à l'heure du Royaume,
Arrow pour une gestion intelligente de notre trésorerie,
Arrow pour des forces armées disponibles et efficaces,
Arrow pour une révision en profondeur de notre système judiciaire,
Arrow pour des Arts et Culture bondissants,

Bref, pour un Artois d'avance, votez Artois Renaissant !




Renforcer le pouvoir central
Société

- replacer le Comte et le Conseil au centre des institutions,
- donner au Comte un pouvoir absolu sur l'ensemble des décisions : droit de veto sur les décisions du conseil, droit de regard sur la justice...
- minimiser les hiérarchies pour assainir les rapports et rendre les flux décisionnaires plus performants,
- nommer un vrai responsable de la communication dédié à plein temps (bilans semi-mensuels, bulletins d'information...).


Développer et promouvoir la Noblesse et le Clergé Aristotélicien
Noblesse et Religion

- remettre en route le conseil des feudataires en terminant la rédaction de ses statuts et en lui attribuant un certain nombre de missions,
- faire de l'aristotélisme une vraie religion d'état : couronnement et bénédiction du Comte,
- interdiction absolue de culte pour les autres religions (trouble à l'ordre publique) -sauf pour l’averroïsme et le spinozisme tolérés dans la mesure de non prosélytisme,
- mise en place d'un tribunal ecclésiastique officiel seul juge en matière de dogme et pratiques religieuses,
- organisation de baptêmes en masse et mise à jour des registres,
- finalisation d'un vrai concordat ajouté à la constitution,
- relance du synode,
- permettre l'organisation d'un pélerinage à Tastevin,
- anoblissement des principaux dignitaires de l'Eglise en Artois.


Affermir nos positions royalistes aux côtés des provinces partageant notre idéal et notre liberté
Politique étrangère

- déménager notre bureaucratie diplomatique inefficace (bien que pleine de bonne volonté) au château d'Arras et réorganiser totalement les processus verticaux et horizontaux de notre politique étrangère,
- sortir d'une Alliance du Nord désuète, dont les textes ont été pervertis au fur et à mesure des versions et qui n'ont aujourd'hui plus aucun sens,
- développer une diplomatie commune avec des alliés forts tels que la Bourgogne et le Berry,
- déléguer la diplomatie étrangère au services royaux pour ne se concentrer plus qu'aux affaires entre provinces / groupes de provinces du Royaume de France.


Construire et pérenniser une force armée disponible et efficace
Force Armée et Guet

- mener une campagne active de recrutement en faveur du guet et de l'ost,
- relire le code militaire dont de nombreux points présentent des défauts qui ne sont toujours pas corrigés bien qu'ils aient été mis en évidence depuis longtemps,
- réorganiser l'ost devenu anarchique dans ses fonctions et bureaux,
- organiser la chaîne logistique (stock, procédure de ravitaillement, etc...),
- faire un bilan de la préparation de notre ost quant aux nouvelles règles bientôt (?) totalement en vigueur,
- continuer à travailler sur l'amélioration des contrôles des frontières et des déplacements d'étrangers en Artois.


Responsabiliser les communautés locales au développement du Comté
Comté et Villages

- redynamiser le Conseil des maires,
- définir des objectifs économiques fixés aux villages par le comté (en terme de trésorerie, livraisons de biens ou marchandises, minima de politique sociale),
- terminer les travaux sur le statut de Calais suspendus par le Conseil actuel.


Gérer intelligemment notre trésorerie
Economie

- ralentir notre progression en trésorerie au bénéfice d'une utilisation efficace des fonds du comté : stocks minimums de denrées de base, revue des soldes du guet et de l'ost, constitution d'un stock d'armement et de pain pour l'armée,
- continuer à développer notre réseau commercial, notamment pour favoriser les exportations des surplus des villages,
- construire une vraie Guilde des Marchands Ambulants référençant les marchands officiels, leur faisant adopter une charte de bonne conduite et favorisant leur formation.


Renouveler notre système judiciaire désuet
Justice

- mettre en place un droit différent selon les classes sociales (noblesse et conseillers, clergé, armée, peuple)
- entreprendre une relecture complète des Constitution et Lois d'Artois (et mise à jour de l'affichage) avec l'aide du Cabinet de Consultation,
- relancer le cabinet des avocats par un recrutement actif,
- mettre en place de manière effective un paiement des amendes directement au comté ou aux villages plutôt qu'au néant.


Donner les moyens à nos Arts et Culture de s'épanouir
Divertissement

- garantir le fonctionnement indépendant de l'Université d'Artois,
- favoriser les transferts de connaissances entre notre université et les universités des Provinces voisines par des accords d'échanges,
- missionner le Comité Organisateur pour des événements festifs et culturels,
- parrainer un Tournoi de Soule d'Artois.



Arrow Comment et quand voter ?

Le scrutin est ouvert jusqu’au Samedi 3 février 1453. Si vous êtes au minimum métayer (niveau 1), vous pouvez voter pour l’une des trois listes. En votant Artois Renaissant, vous vous engagez ainsi pour que le Comté soit vraiment dirigé pendant les deux prochains mois.

Comté => Comté (image du Château) => l’élection du conseil => voter pour cette liste
Ou en cliquant sur le lien suivant une fois connecté(e) : et hop ! => Voter


Voyons Beau. Voyons Grand.
Pensez Différent.
Votez Artois Renaissant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selee
Grand Chancelier
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 582
Village : Artois / Azincourt
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Artois Renaissant : programmes précédents   Mar 7 Aoû - 21:28

¤ IX - Programme Avril 1453 ¤
©AR#8


Citation :
Elections comtales – Avril 1452
¤¤¤ Programme Artois Renaissant ¤¤¤
¤¤ AR#8 ¤¤

Un Artois souverain pour un ambitieux destin






Alors que la guerre souffle d'un vent mortel dans le Grand Ouest, que le Royaume se déchire, il est temps pour l’Artois d’imposer ses marques et de choisir son avenir.
Celui que vous propose Artois Renaissant c'est un Artois fort, rayonnant , qui puisse s’épanouir sereinement en ces temps troublés.
Parce que nous voulons redorer le blason Artésien, le faire briller au yeux du monde. Parce que nous voulons vivre avec notre temps en servant dignement le Royaume. Artois Renaissant vous propose le programme suivant :



I. Société : Pour un Artois vivant, pour un Artois différent



Parce que le bien-être des artésiens est une priorité pour les membres d’Artois Renaissant, la consolidation des bases de la société féodale en Artois est nécessaire (il faut vivre avec son temps !). Le modèle de Droit Divin doit être placé au cœur du quotidien artésien. Pour une société saine, Artois Renaissant propose de :

Redynamiser le RP comtal : il faut valoriser les interactions entre les différents corps comtaux (justice, guet, armée, religion,…). Chaque artésien a sa place dans notre société mais tous les artésiens doivent évoluer ensemble pour la grandeur de l’Artois.

Mettre à jour les différents textes qui régissent notre société. La Constitution et les Décrets doivent être adaptés aux réalités de notre époque (oui, nous ne sommes ni au Pays des Bisounours, ni en 2007 ! 2007 ? Quelle idée saugrenue !...)

Clarifier la fonction du Conseil des Feudataires et mettre en œuvre la Charte régissant ce Conseil pour rendre honneur et devoir aux grands d’Artois.


II. Economie : Pour une Economie renaissante et puissante



Parce qu’un Artois fort passe nécessairement par une économie saine et des caisses pleines, Artois Renaissant veut :

Consolider et améliorer les échanges commerciaux avec les provinces voisines et alliés, notamment pour écouler nos surplus de matières premières.

Poursuivre le travail d’affermissement de la trésorerie artésienne, allouer les diverses ressources de manière raisonnée et consolider l’inventaire comtal pour préparer la province à toutes éventualités.

Mettre en place des outils à disposition du Conseil : un budget hebdomadaire clarifié et une listes des échanges de denrées maintenues à jour. Ainsi le Conseil disposera d’une bonne lisibilité dans le domaine économique.

Créer une assemblée des représentants de chaque production qui siègera au sein du Conseil Economique. Cette assemblée à vocation consultative pourra favoriser l'amélioration des échanges commerciaux à l'intérieur du Comté.


III. Justice : Pour une Justice nouvelle, et ARtésienne


Une justice nouvelle, une justice Artésienne

Parce qu’un Artois sans faille et sans faiblesse passe par une justice puissante, bien orientée et exemplaire, Artois Renaissant se veut de :

Donner un pouvoir fort à la justice Artésienne qui assure la domination de l'Artois sur ses terres.

Remettre la basse justice au main des représentants municipaux sous le contrôle du juge du Comté : escroquerie, spéculation à petite échelle, irrespect de l'ordre public ou des politiques économiques locales seront instruites par les pouvoirs locaux.

Octroyer toute la place qu’elles méritent aux peines RP comme les écartèlements, les pendaisons et les humiliations en place publique.

Simplifier une LCA devenue un amas de règles imbuvables et redonner tout leurs poids à la Coutume et au Juge.

IV. Armées et forces du guet : Pour une ARmée et des forces du Guet puissante et imposante


La grande et puissante Armée Artésienne, qui lance son assaut en écrasant ses ennemis

Parce qu’un Artois puissant se doit d’avoir une armée et un guet à la fois vaillants, ardents et en permanence sur la défensive, Artois Renaissance veut :

Redonner de la grandeur à l’Ost d’Artois en procédant à une campagne de recrutement active.

Rendre active l’Ost par la diversification des missions qui lui sont attribuées et par l’organisation de manœuvres.

Proposer la mise en place d’un service de conscription pour amener les jeunes artésiens à contribuer au bien de l’Artois pendant quelques jours et à être prêt à prendre les armes en cas de conflit.

Renforcer l’action du guet dans les villages où il est le moins impliqué. Améliorer la coordination des forces du guet dans les villages frontaliers de la Province.

Développer la formation d'une élite militaire.


V. Relations extérieures : Pour un Artois rayonnant au yeux du Monde


L'Ambassade d'Artois, la paix c'est plus fort que toi

Parce que l’horizon s’élargit chaque jour un peu plus vers de nouvelles contrées, l’Artois doit parfaire ses relations extérieures. C’est dans ce but que les membres d’Artois Renaissant désirent :

Conforter les liens diplomatiques en place.

Favoriser de nouvelles ententes dans les domaines économiques, judiciaires et universitaires.

Raffermir la position de l’Artois (dans le monde) par la signature de nouveaux traités militaires.


VI. Religion : Pour une Eglise Aristotélicienne première et renaissante


L'Eglise c'est chouette, en plus sa donne la boulasse

Parce que l’Aristotélisme est la seule et unique religion de notre Comté, Artois Renaissant désire :

Garantir cette religion sur nos terres.

Revaloriser la nonciature en Artois, pour rétablir la communication entre l’Eglise et le pouvoir temporel artésien.

Etablir comme tradition le couronnement du Comte artésien, lors d’une cérémonie comtale officielle, pour que Dieu apporte bénédiction sur notre bon Comte et son Conseil.


VII. Université : Pour une élite du Royaume ARtésienne


L'Université c'est Top

Parce que le développement de l’intellect de nos érudits est tout aussi important que de faire festoyer nos métayers, Artois Renaissant souhaite :

Garantir l’autonomie de l’université. Ainsi que veiller à la tenue régulière de l'élection du recteur.

Travailler à l'amélioration et à la diversification de l'enseignement universitaire.

Oeuvrer au développement d'accords d'échanges inter-universités.


VIII. Festivités : Pour des divertissements au Maïs et au Poisson ARtésien



Parce que travaux des champs et artisanat ne suffisent pas à fatiguer les vigoureux artésiens , ni à nourrir leur intellect, festoyer à travers toute la Province est essentiel. Pour cela, Artois Renaissant veut :

Permettre l'autonomie et la pérennité du Cabinet des Divertissements quelque soit la couleur du Conseil pour encourager la multiplication d'événements festifs.

Soutenir les propositions du Cabinet des Divertissements

Proposer la mise en place de fêtes liés à l'Aristotélisme

Mettre en place des journées de doléances au Comte qui se finiront sur des fêtes villageoises


Quand et où votez

Le scrutin est ouvert jusqu’au lundi 2 avril 1455. Si vous êtes au minimum métayer (niveau 1), vous pouvez voter pour Artois Renaissant et redonner un coup de souffle à l’Artois et permettre à Notre Beau et Grand Comté de rayonner à nouveau dans le royaume de France.

Pour voter

Comté => Comté (image du Château) => l’élection du conseil => voter Artois Renaissant
Ou en cliquant sur le lien suivant une fois connecté(e) : et hop ! => Voter


Toujours pas convaincu ?
Damned, allez élever un pingouin !

Voyons Beau ! Voyons Grand !! Pensons Différent !!!
Votons Artois Renaissant !!!!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selee
Grand Chancelier
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 582
Village : Artois / Azincourt
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Artois Renaissant : programmes précédents   Mar 7 Aoû - 21:29

¤ X - Programme Juin 1453 ¤
©AR#9


Citation :

Un Artois souverain pour un ambitieux destin


¤¤ Qui sommes-nous et que voulons-nous ? ¤¤

Artésiens convaincus et partisans d'une véritable société féodale en Artois, nous oeuvrons depuis presque deux ans dans ce but pendant que nos opposants politiques remuent mollement une poignée de mythes ridicules et décadents tels que « l’égalité » ou « la paix ».


Et en plus, on est polis !

La vision d’Artois Renaissant, c’est un pouvoir fort (le Comte et sa cour) appuyé par une armée puissante (on ne fait pas de victoire sans casser des os), une société de classe (il faut vivre avec son temps), une foi sans bornes en les enseignements d’Aristote (on n'écrit rien de bon depuis).

Un Moyen-Âge à tout les étages tel est la vie à notre époque

Parce que Artois Renaissant aime les cérémonies coutumières interminables mais splendides, nous proposons la création d’attributs emblématiques des fonctions des conseiller élus. Ces attributs serviront à installer une cérémonie officielle de passation de pouvoir.
Le Comte sortant reprendra chaque attribut de ses fiers conseillers et les transmettra au Comte entrant qui lui-même remettra les objets symboliques à chaque conseillers concernés. Ces instruments coutumiers tout d’or vêtu auront attrait à la charge spécifique de chaque conseiller :

- Le comte : La couronne, le sceptre, le sceau
- Chambellan : Les clefs de l’Artois
- Capitaine : Une épée ornementale
- Connétable : Un coffret
- Prévôt : Un bouclier
- Juge : La main de la justice
- Procureur : Une balance
- Commissaire au commerce : Un écu
- Commissaire aux mines : Une pierre
- Bailli : Un épi de Blé
- Porte parole : Un parchemin
- L’électron libre : Un morceau de maïs

De plus, parce que cracher sur les petits bénéfices est un luxe que nous ne nous offrirons pas, nous tenterons une nouvelle fois de lancer la guilde des brigands. Cette dernière agira pour le Comté (notamment en dépouillant les marchands étrangers non déclarés). Evidemment, ceux qui refuseront de rejoindre la Guilde des Voleurs (dont le chef, anonyme, siègera au Conseil d'Artois) seront pourchassés sans relâche par les polices artésiennes.
Refuser la protection du Comte, ça doit avoir un prix !


Un comté riche, des maires autonomes, c’est une économie rayonnante

au niveau Comtal

Parce que certaines de nos institutions économiques actuelles sont en déficience par rapport au passé, nous relancerons le cabinet économique ainsi que le conseil des bourgmestres.
Nous travaillerons avec le directeur ce dernier pour le redynamiser, accueillir les maires comme il se doit et surtout leurs donner envie de venir et de travailler plus avec leurs homologues des villes Artésiennes voisines.

Les corporations comtales (dite « guildes ») seront mise à l’honneur et valoriser pour permettre des meilleurs communications avec les guildes locales et ainsi faciliter le travail des représentants locaux.

La guilde du maïs, une guilde qu'elle est drôlement bien.

Pour les gueux, il reste toujours les équipes de soules…

Nous accroîtrons le commerce allant des villages au comté par l’intermédiaire du CAC. Celui-ci organisera un réseau plus étendu de son commerce extérieur pour faciliter l’exportation d’éventuelles surproductions des villages.

Au niveau Municipal

Pour davantage de vie dans les villages
Parce que le village médiéval détient son pouvoir de sa puissance commerciale, Artois Renaissant est toujours désireux d’accorder les libertés d’actions nécessaires aux maires, et accordera le droit à celui-ci de mettre en place la politique de prix, salariale, marchétaire … qu’ils désirent.

Le Royaume tout entier est touché par la pénurie de blé, maïs, laine : pour remédier à cela le conseil actuel à décidé avec ingéniosité de mettre en place des subventions pour permettre au métayers de changer d’activité et ainsi aider le Comté.

Cependant le risque est de voir à long (voir court, si les changes vont vites) de voir remplacer la pénurie par la surproduction.


Le labour… ca c’est un truc de mec, de vrai !

Ces surplus qui pourrait entraîner de graves problèmes économiques dans les activités concernés. C’est pour cela que nous veillerons à ne pas voir les maires accorder des subventions à un trop grand nombre ce qui entraînerais des excédent de produits.

partial, droite, et inflexible telle est la justice

Dieu, souhaitant probablement rigoler un bon coup ce jour là, a confié au Comte toute latitude pour rendre la justice sur son territoire (cf. la religion). Le Comte, soucieux de plaire au Tout Puissant, se débrouille néanmoins pour que sa justice soit conforme aux commandements divins et, autant que possible, rigolote.

Parce que le RP doit s’introduire jusque dans nos institutions judiciaires, Artois Renaissant désire développer et démocratiser les peines juridiques RP. Nous créerons pour cela un poste de bourreau qui sera attribué à un homme sanguinaire et aux yeux injecté de sang qui ne faillira pas à sa tache.
Artois Renaissant : un parti toujours prêt à encourager les saines fêtes populaires comme des bastonnades ou des lynchages sur la place publique


Comme le bourreau d'Artois,
Soutenez Artois Renaissant !

Ces procès RP auront donc des peines RP (flagellation, lancé de tomates, ingurgitation forcée de saucisses Vandusse…) Cependant si les faits et les actions débordent d’un certain cadre délimité par la CA, la LCA, le procureur se réserve le droit d’intenté un procès IG qui pourra tout à fait continuer dans sa lignée RP en gargotte.

Le cabinet d‘avocat actif par le passé est aujourd’hui démunie d’activisme.
Nous remettrons à l’ordre le chef de ce cabinet qui a assez fait la sieste. Ce n'est pas parce que ce cabinet est indépendant que l'on doit le laisser aller sans intervenir. Artois Renaissant désire reprendre le pouvoir de nos institutions pour le bien de l’Artois ! Nous engagerons un ménage des membres actifs; un recrutement ciblé; une organisation strict et par spécialité, 1 seul avocat par spécialité (spéculation, trouble à l’ordre public, …) par ville pour éviter une concurrence inutile entre les avocats.


en plus, c’est trop la classe avec les gonzesses !

Parce qu’une bonne justice passe par un bon enseignement Artois renaissant désire crée une école de justice Artésienne. Nous voulons enseigner aux artésiens l'art de la justice artésienne, nous nous foutons la justice de Touraine ou de Bretagne, ou encore celle au niveau royal on veut la nôtre : une justice Artésienne ! Cette école enseignera à nos jeunes juristes, comment être un bon avocat, juge, procureur, greffier … comment interpréter et comprendre les lois.
Certains disent qu’Artois Renaissant est snob. Ils ont raison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selee
Grand Chancelier
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 582
Village : Artois / Azincourt
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Artois Renaissant : programmes précédents   Mar 7 Aoû - 21:30

¤ X - Programme Juin 1453 ¤ (suite)
©AR#9


Citation :
Gros bras, brutes et sans pitié font loi sur le champs de bataille

Armée

L’armée Artésienne garante de la sécurité comtale, s’assure que le comté est bien protégé de toutes agressions ennemies.
Si une telle action venait à se produire, nos soldats aux gros bras et assoiffés de sang iraient combattre comme les brutes (qu’ils sont ) nos assaillants et les réduiraient à l’état de simple saucisse abjecte.

Les expériences du passé nous ont prouvé qu’une armée grande, puissante et bien entraînée est la clé pour pouvoir résister, repousser et terrasser un ennemi.
Pour cela, nous proposons la création d’une élite militaire Artésienne. Cette élite aura pour rôle d’être la pièce maîtresse de la puissance militaire Artésienne. Elle sera composé de soldats de tout l’Artois possèdent des caractéristiques au maximum, et sur entraînés au RP de sauvage guerrier et autre casseur de bourrin en tout genre …


Même pas mal…

Pour garantir la force et la grandeur de notre armée, Artois Renaissant s’engage à rémunérer comme il se doit nos braves et vaillants soldats à la hauteur de leurs efforts.

Nous créerons une école militaire pour l’apprentissage de la guerre à nos jeune et fougueux futur et actuel soldat. Cette école ce divisera en 3 parties :

- La première partie concernera les simples soldats de base, nous leurs apprendrons le maniement et la connaissance des armes.

- La second partie concernera les sous officiers, cette section servira à former et à continuer de former ceux qui dirige nous différente compagnie à l’intérieur même de nos casernes.


- La troisième partie concernera les officiers, cette section servira à renouveler les connaissances et l’expérience de nos lieutenants qui dirigent nos casernes

Parce que le capitaine et les lieutenants ne peuvent pas toujours recruter autant qu’ils le veulent, nous instaurerons la création du poste de caporal recruteur. Cet officier de l’armée sera spécialisé dans le recrutement et la formation des jeunes soldats.


j’préfèrerais faire parti des brutes…


Nous mettrons également à l’honneur la catégorie des soldats réservistes.
Parce que ces soldats de réserves sont une force de frappe non négligeable, il est important den disposer. Le soldat de réserve s’engage dans l’armée de temps en temps lorsque l’envie de frapper du puants brigands et autres vauriens lui vient à l’idée.
Il peut également venir en renfort selon son bon vouloir pour écraser une quelconque racaille qui menacerait le comté.

Le guet

Le guet Artésien responsable de l’application de la loi sur les terres Artésiennes, est garante du maintien de l’ordre en Artois. Il s’assure aucun trouble ne puisse survenir.

L’insécurité grandissante sur les routes municipale (halls et forums annexes), nous oblige aujourd’hui à proposer un plan de "sécurité routière" indispensable à la survie de nos piétons, et autres conducteurs de charrettes et de diligences complètement insensés.
Pour remédier à cela, nous proposons le dit plan de "sécurité routière" qui verra la création de radar permettant de contrôler et d’intersecté tout contrevenant au loi routière. Qu’est ce que le radar ? Le radar est une équipe de choc de la maréchaux super entraînée à la poursuite de charrette et autre diligence ainsi qu’a l’arrestation de prévenu sur les routes municipales.

Une équipe de dessinateur sera également mise en place afin de permettre la realisation d’un portrait des contrevenants et autres voleur : une description physique de l'agresseur remplace le dépôt de son nom lors d'une plainte, description à faire grâce à l’outil du royaume du lavabo ; les gens qui portent plainte pour brigandage ne peuvent le faire qu’à un couple de deux personnes que leur désigne le guet (chef de la guilde+Comte ou personnes de confiance et honnêtes y compris d’un parti adverse: deux personnes pour éviter la connivence et une impunité totale des voleurs) connaissant l’identité exacte de la personne via la plainte.
Puis ils enregistrent un portrait robot selon les indications de la victime et enfin ils mettent la description en gargotte (création d’un post « Recherché ! »). Ce portrait-robot peut-être fait par un homme du guet le plus proche qui le souhaite. Il est interdit au plaignant de donner le nom ou un screen qu’il aurait fait lui-même du voleur ou bien à l’aide de l’outil du lavabo sous peine de vice de procédure (on reste ainsi proche de la réalité : il peut dire nez 1, cheveux blonds courts, etc… pour le portrait robot). Même procédure pour la coopération judiciaire inter-comtés/duchés. Portrait robot valable un mois après publication, sinon il y a prescription.


brigands de tous poils :
offrez-vous les services des meilleurs artistes d’Artois



De façon plus claire : il existe un réel RP de guet, mais celui-ci est caché dans les bureaux. Nous souhaitons permettre aux artésiens de mieux connaître cette institution qui réalise un travail incroyable, et permettre aux agents du guet de s’amuser un peu en RP de folie.

l’Artois rayon de soleil à travers le monde

Parce que l’Artois n’est pas le genre de comté à se laisser intimider, nous imposerons une diplomatie vigoureuse tout en restant … diplomate.
Parce que au jour d’aujourd’hui l’Alliance du Nord est dépassée, il faut savoir s’adapter au diplomatie actuel et évoluer avec son temps. Nous devons continuer à renforcer nos amitiés pour ne pas les mettre dans l’oubli …

Guerre et paix
Le Comte, en tant que garant de la sécurité de la Région, peut intervenir à l'extérieur de ses frontières pour étouffer une menace, réelle ou non. En l’absence de conflit armé, on parle de paix, même si la proximité de la Champagne rend décidément ce concept un peu fragile


souvenirs souvenirs…

Amour, paix, et sagesse tels sont Aristote et Dieu

Parce que les valeurs Aristotélicienne bercent notre société depuis des siècles et qu’elles nous ont apporté amour et paix, nous nous devons de les conserver. Pour garantir ces valeurs nous signerons le concordat que l’église nous propose, après leur avoir rappelé que ce concordat ne doit pas permettre de baisser le pouvoir que l’Artois a sur ses terres.
Parce que l’église aussi à besoin de protection et que le comté ne peux pas toujours la garantir, le traité de vidame s’impose de lui-même.

Parce que nous n’avons pas toujours facilement des nouveaux prêtres dans chaque ville. Nous pensons que le comté doit aider ces futurs prêtre en leur accordant des prêts pour leur passage au niveau 3 voie de l’Eglise. Ainsi nous permettrons a nos pauvres Artésiens qui ne peuvent avoir la boulasse par les tavernes de l’avoir par l’église.

Maïs VS Saucisse : le Pluchonnais remporte à coup sûr !

L’été approche à grand pas ! C’est tout naturellement que les festivités de plein air vont revenir au goût du jour. Pour cela Artois renaissant désire installer une grande fêtes pour fêter la fin du printemps et le début de l’été. Les bals feront leur grand retour et c’est au Pluchonnais que nous bénirons les foules adeptes des fêtes comtales.

Parce que le sport est indispensable pour défouler les foules, nous relancerons et installerons un championnat de soule régulier.
Un calendrier sera établit pour perpétuer ce championnat qui a disparu aujourd’hui. La soule ! Ah la soule … Sa 3ieme mi-temps faite de buveurs videur de stock de taverne. Ces athlètes aux musculatures impeccables, qui sont admiré par des spéculatrices en délire. Comment pouvons nous encore être séparé d’un tel bonheur ? Nous relancerons la soule !


on avait dit pas les bêtes ! mais que fais la SPA ?

Parce que nous sommes au Moyen-Âge et que les tournois et autre joutes doivent être d’actualité, nous organiserons des joutes régulières pour montrer à quel point les nobles sont beaux et forts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selee
Grand Chancelier
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 582
Village : Artois / Azincourt
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Artois Renaissant : programmes précédents   Ven 10 Aoû - 16:48

¤ XI - Programme Aout 1453 ¤
© AR, la 10ième


Citation :
Elections comtales – Décembre 1453 (Calendrier Pluchonnien)
¤¤¤ Artois Renaissant, la 10ième ¤¤¤
C’est Beau ! C’est Grand !! C’est Différent !!!



¤¤ Qui sommes-nous ¤¤




I. Economie : Pour la reconstruction de nos institutions économique

  • Créer un plan d'organisation de la trésorie comtale :
    Nous pensons qu'il est nécessaire de créer des intendances spécialisées dans chaque domaine (finances militaires, festivités etc.), celles ci restant bien sûr sous les ordres du Commissaire au Commerce. Cela nous permettrait de mieux contrôler et répartir les différents budgets... tout en définissant exactement quelles sont nos marges de manoeuvres économiques.

  • Relancer le cabinet économique qui est actuellement sous-exploité :
    Pour cela, nous comptons remettre en place l'agence des MA, ouvrir de nouveaux comités de réflexion économique etc... sans oublier une nouvelle campagne de recrutement active.

  • Accroître nos ententes économiques :
    Il est vrai que nous commerçons déjà activement avec les autres membres de l'Alliance du Nord ou des duchés comme la Bourgogne... mais nous pensons qu'il est encore possible de nouer des liens à ce niveau avec d'autres provinces, pourquoi pas la Lorraine ?



II. Justice : Une justice pour un Artois fort

  • Nous trouvons que la justice en Artois manque parfois de piment aussi, pour remédier à cet ennuyeux problème, nous voulons mettre en place de nouvelles peines RP (sans pour autant oublier celles qui existent déjà IG). Elles auront pour but de sensibiliser les personnes actives qui tiennent à leur réputation, ainsi que de coller à une certaine cohérence historique.

  • Comme nos traités judiciaires ne nous servent pas à grand chose si nous ne connaissons pas les lois appliquées dans les duchés en question, nous créerons un groupe d’étude faits de juristes et d’ambassadeurs qui étudieront le droit local dans ces provinces.



III. Armées et forces du guet : Pour une Armée et des forces du Guet organisées et efficaces

  • Nous pensons qu'il nous faut remettre à l'ordre du jour les différentes activités militaires (RP et IG) de notre armée qui se meurt petit à petit, faute d'action. Mais, pour cela, nous aurons aussi besoin d'étudier nos effectifs actuels puis de lancer une vaste campagne de recrutement en fonction de cela.

  • Une mise à jour du code militaire est aussi à l'étude, afin de combler les dernières lacunes et carences qui pourraient y subsister. Nous en profiterons pour mieux définir le statut des réservistes.

  • Il nous faudra aussi valoriser le travail du guet qui est trop peu souvent apprécié par le conseil, alors qu'il est pourtant le meilleur garant du respect des lois en terres Artésiennes.

  • Pour plus de réactivité de l'armée, nous créérons des régions militaires en attribuant à chaque noeud une garnison qui en sera responsable, un niveau d'alerte et une solution d'action.

  • Enfin, nous légifèrerons les allés et venues des ordres militaro-religieux dans notre comté, à l'aide de concordats solidement réfléchis pour les plus sérieux et à coup de coup de pieds aux fesses chez les autres.



IV. Relations extérieures : La diplomatie est une affaire Comtale

  • Il est évident qu'il nous faut continuer à tisser des liens avec les provinces voisines que sont la Normandie, les Flandres et la Bourgogne. Mais il serait dommage de s'arrêter là, et nous pensons qu'il nous faut nous rapprocher d'autres comme la Lorraine.

  • Les ambassadeurs actuels nous semblant malheureusement assez peu actifs, nous pensons qu'il faut organiser une nouvelle campagne de recrutement afin d'en remplacer certains. Les Consuls ne doivent pas non plus être oubliés.

  • Nous aurons à coeur de réétudier le projet de la Vaste Alliance et de le développer.

  • Comme dis un peu plus haut, nous projetons de lancer une nouvelle vague de recrutements. Pour celle-ci, nous exigerons obligatoirement au moins un CV et un parrainage des postulants, suite à quoi aura lieu une période d'essaie de deux mois, pendant laquelle seront vérifiées les compétences et la disponibilité de celui ci. N'oublions pas qu'un ambassadeur est le garant de la paix entre deux provinces, et nous ne pouvons pas laisser n'importe qui à cette place.

  • Nous espérons aussi créer un comité de réflexion composé des meilleurs diplomates et géopoliticiens du Comté, afin d'évaluer les mouvances du monde diplomatique actuel et de prévoir les mouvements à venir.


V. Religion : l'Eglise Aristotélicienne, Religion du Roy, Religion du Comte

  • Un traité de reconnaissance du Vidame et des troupes épiscopales était en cours de négociation, et nous comptons le terminer. En attendant, il sera possible à tous les religieux de recevoir une escorte composée d'hommes de l'ost.

  • Pensant qu'il est trop souvent délaissé, nous établirons un plan d'aide économique pour l'abbaye qui nous permettra de l'aider financièrement en évitant toute dépense inutile.

  • Nous donnerons aussi à l’évêque et à l’archevêque un petit budget afin de payer les frais des ecclésiastiques Artésiens.

  • Nous réfléchirons à la possibilité de donner des terres aux ecclesiastiques artésiens, sur proposition de l'évêque ou de l'archévêque.



VI. Festivités : Fêtes et amusements pour un été rayonnant

  • C'est bien connu, l'été inspire moult poètes, peintres, sculpteurs et autres artistes de tous genres… nous organiserons donc des concours pour révéler de nouveaux talents et continuer à admirer les anciens.

  • Parce que nous pensons que l’Artois doit ainsi briller par ses arts et qu'il nous faut pour cela une organisation plus stricte, nous comptons mettre en place plusieurs bureaux dans le cabinet des divertissements, chacun ayant sa propre spécialité. Ils seront les anti-chambres de la gloire culturelle et artistique de notre province.

  • Et, puisque les festivités sont également des divertissements, nous mettrons en place diverses distractions pour chacun des artésiens, quelque soit son rang social, allant donc des joutes réservés aux nobles au concours du plus grand buveur d'Artois, en passant par des championnats réguliers de soule et de lever de coude.




Comment et quand voter ?

Le scrutin est ouvert du 27 juillet au 1 août.
Si vous êtes au minimum métayer (niveau 1), vous pouvez voter pour nous et vous engager ainsi pour que le Comté soit dirigé d’une main de fer pendant les deux prochains mois.

Comté => Comté (image du Château) => l’élection du conseil => voter pour cette liste

Ou en cliquant sur le lien suivant une fois connecté(e) : et hop ! => Voter pour le première liste tout en haut "Artois Renaissant, la 10ème".

Voyez Beau ! Voyons Grand !! Pensez Différent !!
Votez Artois Renaissant !!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Artois Renaissant : programmes précédents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Artois Renaissant : programmes précédents
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ambassade d'Artois
» Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..
» [2-2-2] Martell joute, armées jusqu'aux dents
» Les Dents de la mer, sur grand écran !!!
» [Maj 2.18] Dents de pierre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artois Renaissant :: Artois Renaissant : c'est beau, c'est grand ! :: Salle des Archives Artois Renaissant-
Sauter vers: